La liberté se dessine !
La dessinatrice égyptienne Doaa Eladl accusée de blasphème

Doaa Eladl est une dessinatrice égyptienne, devenue célèbre pour ses dessins très expressifs. Femme douée d’un grand talent, exerçant une carrière souvent très masculine, elle s’est affirmée comme l’une des plumes les plus affûtées de son pays. Il y a quelques jours, elle a été accusée de blasphème, pour ce dessin représentant Adam et Eve : (traduction : Si vous aviez dit "oui" au référendum, vous n’auriez pas été chassés du paradis. La vie est une question de chance) Islamistes d’Ennahdha et salafistes divers ont habitué en Tunisie à un humour noir faisant une concurrence rude aux comiques de métier et autres auteurs satiriques. Voici que l’Egypte s’inspire de cette nouvelle politique d’avant-garde : c’est en effet le Secrétaire général du Centre National de défense des libertés, Maître Khaled El-Masry, qui a porté plainte contre Doaa Eladl ainsi que contre le directeur du journal indépendant Al-Masry Al-Youm, M. Naguib Sawiris, pour la publication de ce dessin. Espérons que Doaa Eladl reçoive tout le soutien international qu’elle mérite, et que cette absurde histoire se conclue rapidement et de façon heureuse : je témoigne ici ma solidarité avec elle.